CONFINEMENT DES EAUX D’INCENDIE (DPT 67)

Étude et mise en rétention des eaux d’incendie de trois entrepôts logistiques :
MSEI Environnement remporte l’appel d’offre pour la fourniture et l’installation de 47 barrières de rétention automatiques (coût 510 000 euros) sur trois bâtiments logistiques.
Ces barrières Pollu Stop se déclenchent automatiquement sur signal incendie et boîtier de déclenchement Wifi. La barrière de rétention fonctionne grâce à un vérin électro pneumatique et un boîtier de commande Atex, toutes zones de 0 à 22.

Étant donné le nombre de barrières, des boîtiers de pilotage de 5 à 10 barrières sont installés dans les bâtiments. Cela permet ainsi de créer des zones de rétention indépendantes les unes des autres. Si besoin, un boîtier de pilotage général permet de déclencher la mise en place des 47 barrières de rétention en une seule fois. Lors de l’impulsion de descente, un boîtier de temporisation avec horloge permet de régler le temps de mise en place des barrières suivant le temps d’évacuation des personnes sur la zone. L’ensemble des câbles d’alimentation pneumatique du vérin sont protégés par une gaine pare-feu 1000 °C.
Un joint d’étanchéité intégrant un retardateur de feu permet de faire l’étanchéité entre la barrière et le sol sur lequel le vérin vient comprimer l’ensemble de la barrière anti pollution et le joint. Pour ce dossier, MSEI Environnement a envoyé 3 équipes (6 personnes) sur site pour une durée de 6 semaines. Ces équipes qualifiées N1 / N2 (risque chimique) ont procédé à l’installation, les tests et la formation des personnels sur site.
Lors de la pose des barrières de rétention Pollu Stop, un équipement complémentaire de déclenchement a été installé, à savoir un boîtier de déclenchement par SMS. Ce boîtier permet aux utilisateurs concernés d’envoyer un simple SMS pour lancer la descente et la fermeture des barrières de rétention sur les 4 bâtiments.